Train Coradia Polyvalent



Coradia


Le Train Coradia polyvalent est un nouveau projet lancé par ALSTOM. Destiné à devenir le futur train de nos régions, il dispose de nombreuses avancées technologiques. C’est un train à la fois écologique et économique. Il peut transporter jusqu’à plus de 1000 passagers et atteint des vitesses de 160km/h. De plus, il possède deux types de motorisations, électrique ou bi-mode, ce qui le rend polyvalent.

Le Train Coradia Polyvalent a pour but de s’adapter à tous types de passagers. Il dispose donc d’un plancher bas intégral, ce qui facilite en grande partie l’accès aux personnes handicapées. Plus besoin de monter des marches, de plus cela améliore la sécurité. Ce train est aussi conçu pour accueillir les familles, grâce à l’aménagement d’espaces de détente et de loisirs pour les enfants,  ainsi que des zones de travail avec à disposition des écrans, lecteurs de DVD, … Des rangements pour vélos sont aussi disponibles pour les passagers.

S’appuyant sur le retour d’expérience apporté par l’AGV, Coradia Polyvalent combine moteurs à aimants permanents et architecture articulée. C’est le premier train régional propulsé par des moteurs synchrones à aimants permanents. Compacts, légers et performants, ces moteurs sont capables de récupérer l’énergie générée lors des phases de freinage et non utilisée par le train pour ensuite la restituer au réseau d’alimentation électrique. De plus, la masse du train et donc sa consommation d’énergie ont été grandement réduites grâce à une optimisation des matériaux utilisés. 

 

Coradia

Le Train Coradia Polyvalent peut rouler sous trois tensions possibles : 25kV, 1500V ou 15kV. Il dispose de trois rames différentes, de longueur variable (56m, 72m, ou 110m) afin de s’adapter au trafic. Ce train peut fonctionner selon deux modes, électrique ou bi-mode. Cela signifie que pour les sections de lignes non-électrifiées, grâce au bi-mode, le train peut continuer d’avancer mais en mode thermique (diesel). Ainsi Coradia Polyvalent peut rouler indifféremment sur les lignes électrifiées et non-électrifiées. Les économies d’énergie sont réelles, et le bilan écologique amélioré, en limitant l’utilisation du mode diesel aux seules sections dépourvues d ‘électricité.

Présenté en octobre 2009 par les dirigeants de la SNCF et les représentants des régions, ce nouveau train régional est donc destiné à remplacer les anciens trains régionaux dans les années à venir.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site